Rechercher

FÊTONS ENSEMBLE LA JOURNÉE DE L'ABEILLE

Mis à jour : juil. 15



« Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’Homme n’aurait plus que 4 années à vivre »  Citation apocryphe d'Albert Einstein. Les abeilles sont essentielles pour notre biodiversité, elles sont les sentinelles de notre environnement, et jouent un rôle fondamental dans notre écosystème. C'est pourquoi, depuis 2018, les Nations Unies ont proclamé une journée mondiale des abeilles, fixée le 20 mai de chaque année.


En quoi les abeilles sont-elles essentielles pour la planète ? Notre environnement, notre faune et notre flore sont totalement dépendants des insectes pollinisateurs. 80 % des espèces de plantes à fleurs sont pollinisées par des animaux, et majoritairement par des insectes pollinisateurs. On retrouve parmi eux notamment les hyménoptères (abeilles, bourdons, guêpes, fourmis, autres), les lépidoptères (papillons), les coléoptères, et les diptères (moucherons, moustiques , mouches), mais les abeilles représentent pour plus de 80% de cette pollinisation.


Le processus de pollinisation Nombres de fruits et légumes sont issus avant tout de la rencontre entre fleurs et insectes pollinisateurs. Lorsqu’ils sont à la recherche de nourriture, ceux-ci viennent alors prélever le nectar ou le pollen, et transportent involontairement le pollen d’une fleur jusqu’à une autre en se déplaçant. Lorsqu’un grain de pollen est déposé sur le pistil d’une fleur de la même espèce, cela permet la fécondation d’un ovule puis la formation d’un fruit contenant des graines.



Un bien commun à préserver Cette pollinisation est à la base de l’écosystème, et permet d’une part le maintien et l’enrichissement naturel de notre biosphère, d’autre part d’augmenter les rendements et la pérennité des cultures. C’est 75% de nos cultures agricoles, et plus généralement 30% de notre alimentation mondiale qui en dépend. Or, le taux de mortalité des abeilles est en forte hausse ces dernières années. Des études montrent qu’il manque plus de 10 millions de ruches en Europe pour assurer la pollinisation nécessaire à notre environnement.


*L'abeille est en danger Le constat est alarmant : 30% des colonies meurent chaque année contre un taux de mortalité normal de 10%. Nombres de facteurs sont responsables de ce désastre écologique tels que la météo, les parasites, les prédateurs, ou encore l'Homme avec l'utilisation de pesticides et la multiplication des monocultures. Il est donc de notre responsabilité à tous de prendre conscience de ce fléau et d’agir sans plus attendre. Parrainer des abeilles ou accueillir des ruches, c’est pérenniser la filière apicole et permettre la préservation et la réinsertion des abeilles domestiques dans des environnements déséquilibrés par l’Homme et délaissés par la nature. C’est un geste simple et accessible à tous, qui permet à chacun de s’engager dans la sauvegarde des abeilles et de notre biodiversité locale.


251 vues

© Apimelis - 2020